colonie de vacances 3

Comment choisir une colonie de vacances pour 2019 ?

Envoyer ses enfants ou ados en colonie de vacances va leur apporter assurément le sourire. Toutefois, une bonne préparation doit être envisagée bien en amont de la prise de décision. Pour bien choisir, certains critères sont primordiaux et d’autres moins importants. Pour trouver la meilleure colo pour ses petits, suivez simplement le guide !

Qu’est-ce qu’une colonie de vacances

Une colonie de vacances 2019 est un hébergement et programme de loisirs destinée aux ados et enfants, se déroulant principalement pendant les vacances scolaires. Au cours de cette période, les enfants sont groupés sous la tutelle d’un organisateur dûment mandaté par la direction départementale de la jeunesse et des sports de la commune où il travaille.

L’organisme organisateur doit suivre des règles strictes régies par un cahier de charges que les parents d’enfants peuvent consulter librement auprès de la DDJS. Ils pourront par la suite apprécier les qualités physiques et morales du prestataire en consultant son site ou le centre d’hébergement proposé pour accueillir leurs enfants. Pour sélectionner le meilleur prestataire à qui confier vos enfants lors d’une colo, soyez méticuleux sur certains points très précis.

Les encadrements réglementaires

Pour commencer, une colonie de vacances 2019 doit avoir un effectif d’au moins 6 jeunes âgés entre 4 à 17 ans. La loi stipule que le directeur du centre organisateur devra posséder un diplôme de brevet d’aptitude aux fonctions de directeur (BAFA) pour être déclaré apte à diriger celui-ci.

D’autre part, le nombre d’encadreurs sommé par la loi est de 1 animateur au minimum pour 8 enfants âgés de moins de 6 ans et de 1 animateur pour 12 enfants pour les 6 ans et plus. La moitié des animateurs et encadreurs doivent être titulaires du brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur. Le directeur doit organiser la composition des moniteurs destinés à encadrer les ados de telle façon que chaque groupe formé devra être sous la responsabilité d’un animateur BAFA.

Les mesures de sécurité

En termes de sécurité, il faut signaler qu’il y a deux aspects qui entrent en jeu pour une colonie de vacances. En premier lieu, il s’agit de la sécurité externe, c’est-à-dire en dehors du centre d’hébergement et celle qui se situe dans le centre même. Si la première dépend directement des sociétés d’assurances durant le déplacement aller-retour, la seconde relève des mesures prises par l’organisateur durant les activités et aussi pendant les temps libres.

Les méthodes utilisées pour minimiser les accidents mineurs ou majeurs au cours d’une colo ont-elles été bien prises ? Il s’agit de vérifier les infrastructures ou les logistiques employées dans le centre d’hébergement et voir si elles suivent les normes voulues ou pas.

L’hébergement et la nourriture

Pour les questions d’hébergement et de nourriture durant une colo, il faut donner la préférence à l’enfant lui-même, car ce sera lui qui va y passer son temps avec ses copains. D’ailleurs, il n’y a pas 36 possibilités, mais seulement deux, en l’occurrence, dans un bâtiment en dur ou dans un hébergement type camping (tentes).

Pour la nourriture, assurez-vous que les aliments et nourritures servies soient de bonne qualité et préparés par un chef cuisinier compétent. Il faut privilégier autant que possible les produits locaux ou de terroir.

En faisant attention à tous ces points, vous serez certain que votre enfant reviendra avec le sourire de sa colonie, car il aura vécu une expérience formidable et se sera fait de nouveaux amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *