Une colombe à la maison : 5 conseils pour le bonheur de tous

Si la colombe est surtout sollicitée par les prestidigitateurs, il s’avère qu’elle est aussi très appréciée par les familles qui n’hésitent pas à leur faire une petite place dans leur vie. D’un blanc immaculé, élégante et élancée, la colombe est facile à nourrir et est particulièrement aisée à apprivoiser. Pour qu’elle puisse s’épanouir à vos côtés, il faut toutefois veiller à ce qu’elle vive dans de bonnes conditions et qu’elle reçoive le traitement adapté. Afin de vous guider, voici 5 conseils d’élevage utiles.

Ne pas prendre un seul oiseau

En général, lorsqu’une famille souhaite adopter un oiseau, elle choisira un oiseau comme la perruche ou le perroquet. Cependant, la colombe commence aussi à intéresser les particuliers. À noter que la colombe est un animal grégaire qui apprécie la compagnie de ses congénères. Si vous voulez qu’elle se sente bien chez vous, il sera donc nécessaire d’accueillir au moins un couple de colombes. Toutefois, vous devez également prendre en considération le fait qu’elles commencent à se reproduire à partir d’un an. Comme la saison des amours dure toute l’année pour elles, une colombe va en moyenne donner naissance à une douzaine de petits par an.

Une volière plutôt qu’une cage

La colombe est un oiseau qui aime voler, ce qui signifie qu’il ne faut pas la maintenir en cage si vous voulez qu’elle se sente heureuse chez vous. Il faut donc choisir une volière pour lui procurer l’espace dont elle a besoin au sein de votre foyer. L’abri se doit d’être assez spacieux afin de s’adapter au nombre d’individus que vous allez adopter. L’espace est un élément très important auquel il convient de faire particulièrement attention. Lorsqu’elles se sentent à l’étroite, les colombes sont susceptibles de s’attaquer entre elles jusqu’à se blesser.

Instaurez une alimentation équilibrée

La colombe se nourrit essentiellement de graines. Vous pouvez donc lui fournir des graines pour tourterelles. Mais cette alimentation doit être accompagnée d’herbage, et des minéraux. Complétez son repas par de petites baies et de petits fruits pour apporter des vitamines. Il est aussi possible de nourrir la colombe avec des miettes de gâteau. Cependant, faites attention à ce qu’elle n’ingère pas de chocolat, car il s’agit d’un aliment toxique pour les oiseaux. Il convient aussi de ne pas oublier de mettre à sa disposition de l’eau fraiche.

Entretenez régulièrement la volière

La bonne santé de vos colombes passe aussi par son hygiène. De ce fait, vous êtes tenu de vous assurer qu’elles vivent dans un environnement sain et propre. Pour commencer, placez un plateau de sol recouvert de paille pour faciliter l’entretien qui doit intervenir toutes les semaines au minimum. Comme la colombe aime se nettoyer, prévoyez un petit bac peu profond pour la baignade.

Souscrivez une assurance santé pour oiseau

Même si l’oiseau vit dans un environnement adapté et bénéficie d’une alimentation adaptée, il est toujours susceptible de tomber malade ou de se blesser. Compte tenu du fait que les soins vétérinaires sont onéreux, il est recommandé de souscrire une assurance santé spécifique aux NAC. Cette couverture prendra en charge tous les soins sans mettre à mal votre budget en cas de maladie ou d’accident.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.